Hadopi

Pour parler de tout et de rien, de la pluie et du beau temps, tout ça tout ça ...
chriszo
glouton
Messages : 284
Enregistré le : jeu. mars 19, 2009 19:01
Localisation : Devant mon ordi ou une bonne BD

Messagepar chriszo » lun. juil. 19, 2010 1:45

Bonjour Misato et salutations aux autre sur ce post.Un grand remerciement à ceux qui surveillent ceux qui nous surveillent et qui nous alertent à chaque tour de vis.Le net ressemble à un grand terrain vague ou chacun peut y trouver des trésors ou des immondices.C'est tour à tour un paradis ou il fait bon s'aventurer ou une foret vierge pleine de prédateurs ou chacun risque d'y laisser des plumes.Mais c'est surtout un espace de liberté qui évolue sans cesse et je n'aime pas voir les politiques en faire leur pré carré pour soit disant nous protéger.Alors je vais continuer à lire vos post pour savoir si notre espace privé l'est toujours.

Chriszo. :ideenoire:

Avatar du membre
smurz
Schtroumpf gourmand
Messages : 1914
Enregistré le : jeu. oct. 23, 2008 12:57
Localisation : lost in translation

Messagepar smurz » mer. juil. 21, 2010 15:47

Rions un peu :
http://www.lemonde.fr/technologies/arti ... 51865.html
Attendons de voir le même type d'études en France... :roll:

Avatar du membre
misato
goinfre
Messages : 193
Enregistré le : lun. févr. 28, 2005 14:09
Localisation : Marseille

Messagepar misato » dim. août 08, 2010 14:07

oui, c justement pour ça qu'ils tentent d'imposer des trucs style ACTA, pour que le téléchargement illégal soit puni partout et passe de pratique underground qu'on laisse plus ou moins faire à délit punissable par la loi, et plustot deux fois qu'une.

de toute façon, la RIAA a toujours dit, depuis longtemps, que ces procès étaient faits pour faire peur et inciter le public à ne pas pirater.

me semble quand meme que, s'ils pleurent tant que ça sur les sous qu'ils perdent, ils pourraient éviter de surpayer leurs avocats, ça leur renflouerait déjà un peu les caisses ...

pour rebondir sur ce que dit chriszo, premièrement, merci.

deuxièmement, effectivement, l'internet est une jungle qui ne plait pas aux politiques (il n'y a qu'à voir comment certains se sont fait épingler par des vidéos où on les voit et surtout les entends dire des choses pas catholiques ... de "casse toi pauvre con" aux multiples dérapages d'hortefeux), mais je ne crois pas qu'il faille trop légiférer dessus. premièrement parce que par nature c'est un réseau international qu'on ne peut pas soumettre à une seule législation (style ebay qui vend des objets nazis car le nazisme est une opinion et pas un délit dans certains pays, par exemple aux USA), et parce que c'est pas en se bouchant les yeux qu'on fait disparaitre le danger (il y a encore peu de temps, je sais plus trop quelle députée voulait faire une loi contre la zoophilie sur internet ... proposition de loi qui a été rejetée car l'arsenal existant est déjà suffisant en la matière)
pour reprendre le thème de la jungle, tu vas pas faire une loi pour interdire les lions et les tigres. ou interdire de tomber malade ou de te faire bouffer. ça serait inutile, car ces animaux vivent dans la jungle, et en y pénétrant, tu encours ces risques en connaissance de cause. c'est pas de l'interdiction, c de l'éducation qu'il faut.

enfin, et ce à tous les niveaux de l'état, j'ai la nette impression que les politiciens préfèrent gloser sur leurs propositions de lois ringardes que mettre de vrais moyens en face des problèmes.
style on peut légiférer sur qui perdra ou perdra pas la nationalité, mais mettre plus de policiers sur le terrain pour assurer la vraie sécurité des citoyens, ça ... oula ma bonne dame, ça coute trop cher, faut bien payer les ministres à faire leurs petits restos entre amis ou à fumer leurs petits cigares ...

on peut aussi faire des lois pour interdire les sites de paris qui n'ont pas signé la charte et payer le droit d'etre diffusé en France. par contre, donner aux intermédiaires techniques une compensation pour les efforts consentis afin de filtrer ces sites, ça ... non.

alors qu'il serait 10 fois plus facile de demander à l'hébergeur du site en question (qui lui n'est pas français) de bloquer le trafic venant de France.

en gros, comme j'aime bien les exemples automobiles, ça serait l'équivalent de fermer la sortie d'autoroute vers la France, au lieu de vérifier à chaque péage en France si la voiture vient pas de la fameuse sortie d'autoroute interdite. yen a quand meme un qui a l'air nettement plus facile (et moins susceptible de mauvaise interprétation) à faire que l'autre, non ?

enfin bref. les gens qui avaient un tant soit peu de connaissances techniques sur la question avaient prévu et prévenu comment ça allait se passer ... et c'est en train de se réaliser. et le pire, c que les autres lois qui tournent autour de ça sont en train de prendre la meme tournure.

FtY
"Et bien, tu en as mis du temps, bougre d'idiot ! Pourquoi tu n'es pas venu me chercher quand je suis née ?" (Kyou-Ou, Les Ailes du Destin / Juuni Kokuki tome 10)

Avatar du membre
misato
goinfre
Messages : 193
Enregistré le : lun. févr. 28, 2005 14:09
Localisation : Marseille

Messagepar misato » mar. sept. 28, 2010 15:05

et bien, désolé d'avoir encore une fois déserté le forum et ce topic en particulier pendant si longtemps ...

cela fait bien 3 si ce n'est 6 mois qu'on entend partout qu'hadopi est entré dans "la dernière ligne droite", mais toujours pas de mail à l'horizon.

ceci dit, comme tout mail, hadopi a déjà peur d'une attaque par phishing :
http://www.pcinpact.com/actu/news_multi/59596.htm

en gros, ils ont peur qu'un petit malin envoie un mail "façon hadopi", en demandant de se connecter dans un coin pour payer l'amende avec sa carte bleue ... ce qui ne manquera pas d'arriver (il me semble meme que ça a déjà été fait, mais bien sur pas avec le texte "officiel" du mail, qui a été révélé ces jours-ci)


sinon, prouvant une incompétence totale à l'égard du domaine technique et de sa propre loi, éric walter note qu'il suffit "d'éteindre son ordinateur pour sécuriser sa ligne" :
http://www.pcinpact.com/actu/news_multi/59588.htm

c'est FAUX !
en effet, hadopi sanctionne la non-sécurisation de l'accès.
si vous avez une box d'opérateur qui ne dépend pas de l'USB de votre PC (ce qui ne se fait plus depuis plusieurs années), la box peut rester allumée PC éteint, et dans ce cas, ya des chances que votre wifi reste allumé, et donc piratable, meme PC éteint.
donc votre accès peut-etre piraté PC éteint. et il faudra payer d'abord pour avoir dans un second temps le droit de dire que vous aviez éteint votre PC au moment du relevé d'infraction ... reste ensuite à espérer que la défense soit suffisante ... car comment prouver des semaines voire des mois après, que votre PC était effectivement éteint ce jour-là ?

on en revient à l'installation du logiciel espion, qui n'est que le premier échelon d'un mal bien plus grand, le filtrage par DPI (inspection profonde des paquets), qui permettra bien sur de rendre le piratage et toutes ces choses plus ou moins illégales (on nous annonce bien sur la pédopornographie comme principal objectif ... ce qui n'empèche pas l'état de ne pas honorer ses engagements financiers en terme de protection de l'enfance, genre une loi à la con contre internet, c'est plus utile que 30 millions d'euros pour les associations de protection de l'enfance ...) un peu plus difficile, mais qui rendra aussi du coup bcp plus facile le muselage des opposants, la suppression des vidéos embarassantes (je suis sur que rachida dati doit regretter que ça ne soit pas déjà en place, et brice hortefeux n'est pas en reste ...), et en gros facilitera énormément tout ce qui est censure des opinions contraires ...
il n'y a encore une fois qu'à voir quels sont les pays qui pratiquent le filtrage d'internet pour se rendre compte vers où vont nos libertés d'opinion : on va finir comme la la chine ou la corée du nord ...

le rapport gallo a été adopté par le parlement européen. ce n'est qu'un texte sans valeur contraignante, mais ça illustre la lutte de pouvoir que les ayants-droits sont en train de mener sur le front du piratage et ce qu'on est en train de faire à nos libertés fondamentales : fermez vos gueules et payez.
alors que la commission européenne avait tancé la France lors de la mise en route de l'échafaudage législatif contre-nature ayant donné naissance à l'hadopi (avec la meme position que le conseil constitutionnel un peu plus tard : l'accès à internet est une liberté fondamentale qu'on ne peut pas supprimer pour un simple téléchargement, fut-il illégal ...), on voit que le lobbying des ayants-droits porte ses fruits ... alors meme que les chiffres sur lesquels ce lobbying repose ont été dénoncés comme faux par ceux qui les ont publiés !!!

d'ailleurs, un autre affront fait aux consommateurs, la taxe pour copie privée, est aussi attaquée (par les associations de consommateurs) pour les chiffres fantaisistes sur lesquels elle repose :
http://www.pcinpact.com/actu/news_multi/59592.htm

on profite d'ailleurs de cet article pour souligner une nouvelle fois qu'hadopi ne remplace pas les peines pour les délits de contrefaçon. et donc que cette loi vient en double d'une législation extrèmement dure, prévue pour lutter contre ceux qui font vraiment mal aux artistes : les contrefacteurs, qui vendent des CD ou des DVD sans payer les interprètes. et qu'un pauvre gars qui télécharge un titre au hasard, s'expose non seulement aux 1500 euros d'amende et à la suspension d'accès internet d'hadopi, mais également aux 3 ans de prison et 300 000 euros d'amende de la loi contre la contrefaçon ...

sans compter qu'on reste toujours sur les positions théoriques des "artistes", mais qu'on oublie un peu vite les sommes substantielles que prélèvent au passage tous les intermédiaires, les sociétés de gestion des droits, les producteurs, etc.
d'ailleurs, toutes les sociétés de gestion des droits d'auteurs ont été épinglées par la cour des comptes pour leurs gestions opaques.
et il est assez édifiant de voir ce qui revient au final aux artistes sur la somme qu'on paye pour acheter un single ...

et pour finir en beauté, on pourra aussi se pencher sur le texte du mail d'avertissement :
http://www.pcinpact.com/actu/news_multi/59604.htm

qui mélange allègrement piratage et contrefaçon (le piratage, bien que tout le monde en parle, n'est toujours pas défini officiellement par aucun texte législatif, d'ailleurs ...), qui oublie qu'il y a des trucs légaux et gratuits, soit par choix de l'auteur (alkbazz sur ce topic avait parlé un peu de ses démélées avec les sociétés de droit d'auteur alors qu'il faisait de la musique "copyleft", plus ou moins), soit financés par la publicité (deezer par exemple), et qui au final ne donne aucune piste concrète, ni sur les façons de "sécuriser son accès" (j'aime bcp le fait que les premières versions des normes wifi ne sont de toute façon pas sécurisables, le WEP -ou le filtrage par MAC- ne fait peur à personne), ni sur les sites sur lesquels trouver des oeuvres légalement ...

sans compter qu'un mail a une valeur juridique toute relative... perso, mes adresses mail fournies par mes FAI (qui sont les seules susceptibles d'etre remontées par les FAI à l'hadopi, et donc de recevoir ces fameux mails), je ne les utilisent que comme boite à spam, et je suis loin d'etre le seul parmis les gens que je fréquente ...

FtY
"Et bien, tu en as mis du temps, bougre d'idiot ! Pourquoi tu n'es pas venu me chercher quand je suis née ?" (Kyou-Ou, Les Ailes du Destin / Juuni Kokuki tome 10)

Avatar du membre
misato
goinfre
Messages : 193
Enregistré le : lun. févr. 28, 2005 14:09
Localisation : Marseille

Messagepar misato » jeu. sept. 30, 2010 22:28

pour répondre à une question posée par MP sur "que faut-il faire pour rendre son accès hadopi-compliant ?", j'en rajoute une couche ...

qu'on soit contre le téléchargement illégal à tout crin est une chose, mais hadopi n'est pas "contre le téléchargement illégal", elle est beaucoup plus pernicieuse que ça, elle prévoit un délit en cas d'utilisation frauduleuse de la ligne internet. style si on te vole ta bagnole et qu'on commet un excès de vitesse avec, c toi qui doit payer l'amende !

elle implique des problèmes de sécurité complexes contre lesquels un utilisateur lambda ne peut rien, vu qu'il n'est pas informaticien, justement. elle instille la peur pour imposer le filtrage d'internet petit à petit.
un peu comme si les radars automatiques avaient rendus finalement obligatoire une surveillance par GPS de ta voiture, histoire d'etre sur que tu dépasses pas le 130 -mais encore une fois, rien ne t'empéchera de faire du 130 en ville ou de griller un feu rouge, donc ça ne sert in fine à rien !-

de là, il y a 2 solutions : soit la machine s'enrhume, soit elle fonctionne.

si elle fonctionne, la sécurisation de ligne passera par de nouvelles versions des box internet des FAI, et un logiciel espion à installer sur sa machine pour prouver à l'hadopi que le téléchargement n'était pas du fait du PC.

et il y aura probablement de nouvelles box FAI qui incorporeront un logiciel de filtrage pour empécher les gens de prendre le controle du wifi de la box (pour le moment, le wifi étant dans la box, quelqu'un qui le pirate ne peut pas se voir depuis un autre PC, il faut etre au niveau de la box pour le voir).

là où c'est dangereux, c qu'une fois l'infrastructure de filtrage en place, on pourra aussi bien sanctionner les téléchargeurs que les opposants à sa majesté sarko premier, ou les gays, ou les juifs, etc. si vous voyez où je veux en venir ?

plusieurs des articles de PCinpact remettent ça en perspective, car les memes qui sont aujourd'hui grassement payés pour serrer des mains et faire des sourires dans les journaux, en disant que l'hadopi restera un truc gentillet pour faire peur aux méchants pirates (qui a déjà des parades à sa disposition depuis que la loi est en discussion, donc 2 ou 3 ans), sont ceux qui ont déjà déposés dans d'autres circonstances des demandes pour faire du filtrage de façon intrusive et "purifier" l'internet. et il est clair qu'ils attendent d'hadopi l'adoption en masse par les utilisateurs de logiciels de filtrage pour ensuite l'imposer partout et verrouiller l'internet français par des méthodes techniquement grossières, inadaptées et couteuses (oui, car internet étant international, on ne pourra pas faire autre chose que faire revenir la France au temps du minitel). on a déja d'ailleurs une illustration du cout pour le contribuable de cette approche techniquement obsolète et décriée par tous les intermédiaires :
pour empécher des sites de poker / paris en ligne d'etre publiés en France, plustot que de taper dans les flux financiers du site en question, ou de demander à son hébergeur ou son producteur d'empécher le site d'etre visible depuis la France, on demande aux FAI français de bloquer le site.
plustot que de demander à un prestataire de faire un truc relativement facile, on demande à des dizaines de prestataires de faire un truc compliqués qui risque de rendre inconsultable tout un tas de site hébergés sur la meme plateforme que le site qu'on veut bloquer ...

j'avais pris l'exemple d'une autoroute. plustot que de fermer l'accès de cette autoroute vers la France, on demande à chaque péage français de vérifier que *chaque* voiture qui passe ne vient pas de la sortie d'autoroute interdite.

pour l'utilisateur lambda, pour le moment avec une box qui fait wifi, il faut activer les options de sécurité, mettre un mot de passe un peu sécurisé (pas de prénom ou de date de naissance, quoi. mélanger chiffre, lettres, majuscules, et symboles style "!" ou "?")
sauf que, suivant la version du wifi, suivant les protocoles de sécurité disponibles, le piratage reste toujours extrèmement facile, et ça personne n'y peut rien, c la sécurité de la norme qui est trop faible.

s'il n'y a pas kazaa, edonkey ou un autre logiciel du style sur votre PC, je crois pas qu'il y ait grand chose à faire pour le moment. après, s'il y a des enfants en age de bidouiller sur le PC, ou s'ils ont un PC de leur coté, là il faudra envisager déjà de parler avec eux voir ce qu'ils en pensent, et dans un deuxième temps, voir dans les options de la box si ya moyen de couper certains services comme le P2P. mais ça implique de se renseigner sur les ports TCP (voire UDP) utilisés par les protocoles de P2P les plus courants, et personnellement je ne crois pas que ce soit quelque chose que tout le monde doit connaitre ou meme s'en intéresser.
(meme si google peut donner la réponse assez facilement - au pire, regardez le mode d'emploi des logiciels qui doivent vous dire quels ports ouvrir : il suffit de prendre les memes et de les fermer/interdire au niveau de la box - et garder en tete ce que vous avez fait pour le défaire si jamais cela vous bloque internet !)

quand au fameux logiciel de filtrage, pour le moment, l'hadopi n'en a meme pas publié les caractéristiques, aucun soft n'existe sur le marché, alors difficile d'en conseiller un ou meme d'en parler ... surtout que le soft n'est à priori efficace que sur le PC sur lequel il est installé (ça aussi on sait pas trop comment faire ... si j'installe le soft d'espionnage sur un PC que je laisse tourner pour ça, en téléchargeant à tout crin à coté, que se passera-t-il ?), donc si les enfants ont leurs propres PC, difficile de leur dire d'installer un soft qui les privera de ce qu'ils font habituellement ... surtout qu'ils sont parfois plus doués que leurs parents pour la bidouille et pourront le désinstaller ou le désactiver ...

bref, meme si la "menace" se précise, les façons de s'en protéger, ainsi que le volet "offre légale" qui étaient sensés etre présentés en meme temps, sont toujours aux abonnés absents ...

encore une illustration de la façon dont la loi a été pensée (avec 2 pieds gauches) et que la priorité absolues est toujours de taper, réprimer, verbaliser, contrairement à ce que ces imbéciles grassement payés voudraient nous faire croire avec leurs grands sourires et leurs cravates.

comme avec les radars automatique qu'on est au final en train d'assouplir tellement les sanctions étaient betes et parfois disproportionnées, sans réel avantage sur le long terme, vu que la mortalité routière est repartie à la hausse...

encore une preuve que la répression, qui semble etre la seule chose que connaissent nos dirigeants, ne fera jamais aussi bien que l'éducation et la prévention ...
mais va donc éduquer les gens en leur disant qu'un artiste ça a besoin d'etre payé, alors qu'on les abreuve de conneries style star cacadémy ou poop star, où il suffit de se dénuder pour etre une star ...


bref ... /rant

pour le moment, pour la sécurisation de l'accès voulue par hadopi, la seule approche valable consiste à rester dans les clous niveau peer to peer. rien ne vous empèche de trainer sur des sites qui proposent du téléchargement direct, qui n'est pas repéré par hadopi (mais qui le serait par filtrage ... oh ben ça alors ! ... mais non, hadopi n'est pas du tout une machine à faire peur pour imposer le filtrage au grand public, pas-du-tout ! si c'est le monsieur à la cravate qui le dit ...)

FtY
"Et bien, tu en as mis du temps, bougre d'idiot ! Pourquoi tu n'es pas venu me chercher quand je suis née ?" (Kyou-Ou, Les Ailes du Destin / Juuni Kokuki tome 10)

Avatar du membre
misato
goinfre
Messages : 193
Enregistré le : lun. févr. 28, 2005 14:09
Localisation : Marseille

Messagepar misato » ven. oct. 08, 2010 12:17

allez, zou, continuons mon soliloque ...

http://www.pcinpact.com/actu/news_multi/59761.htm

mesure réelle ou juste démagogie ? je ne sais pas, mais si cela finit comme proposition du programme PS 2012, ça risque de faire lourdement pencher la balance d'un coté, pour moi !


http://www.pcinpact.com/actu/news_multi/59763.htm

Mr Walter voudrait nous faire croire que la CNIL a tout pouvoir de vérifier ce que fait la hadopi, mais la CNIL elle-meme nous ramène à la réalité :

ils ont un budget limité et bcp de choses à traiter, et quand bien meme ils vérifieraient ce que fait la hadopi, ils ne pourraient vérifier, en gros, que la façon dont les données personnelles sont traitées, afin d'etre sur que le risque de vol de données personnelles est minime.
mais la CNIL ne peut absolument pas, pour des raisons à la fois technique et juridique (c bcp plus compliqué et ce n'est pas son role), vérifier comment la hadopi récupère ces données (comment est-ce que TMG collecte les IP des téléchargeurs sur réseaux P2P)
un peu comme si on s'assurait que les radars automatiques n'envoient pas leurs photos n'importe où, mais que personne ne vérifiait qu'ils étaient bien étalonnés pour mesurer les vitesses ... or (et c un motif d'invalidation du PV), les radars doivent etre vérifiés une fois par an pour que l'infraction soit constituée.

mais dans le cas de l'hadopi, de un une IP se vole bcp plus facilement qu'une plaque d'immatriculation (mais ils s'en foutent, ils veulent qu'on sécurise l'accès ... un peu comme si on voulait vous imposer de mettre votre voiture dans un parking payant pour etre sur qu'elle fasse pas d'excès de vitesse), de deux c une société privée qui fait les constats ... et rien n'est véritablement prévu (pas de société tierce qui assurerait que TMG fait bien son boulot, quoi) pour vérifier que ces constats sont fondés et constatés dans les règles de l'art...

or on sait bien comment les sociétés privées évoluent quand il n'y a aucun garde-fou pour les encadrer ...

bref ... encore un 'bug' dans cette loi décidément bien mal née

accessoirement, je cherchais une chanson de sarah maclachlan (enfin de delirium featuring sarah maclachlan qui l'a co-écrite et chantée) ya quelques heures, dont j'ai qu'une version "remixée" sur un CD officiel. mais j'aime pas les remixes et je voulais savoir à quoi ressemblait l'original...
j'ai juste eu besoin de google (et de fermer quelques popups sur les sites à la con que j'ai visité pour pouvoir télécharger les MP3) pour en trouver plusieurs versions (logique ya plein de remix qui existent) et meme l'album de delirium sur laquelle elle figure ... le tout en téléchargement direct ... et donc sans aucun moyen pour l'hadopi de me retrouver ... tout ça pour ça, si j'ose dire ... c pas comme si google et un peu de temps pour trouver des sites de direct download était un haut fait de hacking, non ?
"Et bien, tu en as mis du temps, bougre d'idiot ! Pourquoi tu n'es pas venu me chercher quand je suis née ?" (Kyou-Ou, Les Ailes du Destin / Juuni Kokuki tome 10)

Avatar du membre
misato
goinfre
Messages : 193
Enregistré le : lun. févr. 28, 2005 14:09
Localisation : Marseille

Messagepar misato » mar. oct. 12, 2010 13:40

je continue, j'en parle d'habitude par facebook, mais ici je peux me répandre un peu plus (au cas où vous l'auriez pas remarqué !)

comme vous l'avez entendu il y a quelques temps, free refuse de transmettre les emails d'hadopi à ses abonnés.

techniquement, ce qui se passe, c qu'il y a une interface informatique entre les FAI et hadopi, en reprenant le processus depuis le début :

une fois les IP relevées par TMG, elles sont transmises à l'hadopi
l'hadopi a une vingtaine de secondes (plus de 100 000 IP relevées par mois à diviser par 3 personnes assermentées pour relever les infractions, faites le calcul (source)) pour "juger" (sic) si la personne est coupable ou pas
l'hadopi demande alors aux FAI de recouper l'IP prise en faute avec le nom du titulaire de l'abonnement auquel était affectée l'IP en question
le FAI envoie l'information, et hadopi envoie alors un mail à l'adresse de l'abonnement (vous savez, celle qui ressemble à martin44.dupont26@fai.fr), mail relayé par les FAI sur une plate-forme particulière.

free refuse de mettre en place une telle plate-forme, et transmet donc les coordonnées de ses abonnés "flashés" par la poste.

pourquoi ?
parce que la loi hadopi disait que la mise en place de cette plate-forme ferait l'objet d'une convention avec les FAI avant que la plate-forme soit en état d'opérer.

or cette convention n'est toujours pas finalisée, donc free se conforme à la loi qui lui intime d'identifier ses abonnés, mais pas de transmettre les emails de l'hadopi, une sorte de résistance à la fois civique (la loi n'est pas appliquée) et financière (cette loi prévoyait de discuter de la rémunération des FAI pour l'identification de leurs abonnés, rémunération qu'ils sont en droit d'attendre car cette identification ne rentre pas dans le cadre de leur fonctionnement habituel. de la meme façon, en cas de demande des policiers pour identifier un téléphone portable, la justice rémunère l'opérateur pour avoir été chercher les coordonnées de l'abonné qui paye la ligne)

évidement, frédéric mitterand voit rouge, mais ... la convention n'étant pas signée, free est dans son bon droit, et les menaces du ministère n'ont pas beaucoup de poids, une convention européenne obligeant les états membres à demander l'autorisation du conseil européen avant de modifier leurs législation sur les télécoms !
http://www.pcinpact.com/actu/news_multi/59798.htm

décidément, meme hadopi enfin opérationnel, la farce continue !
the comical show must go on !, comme dirait l'autre :)

et pendant ce temps, madame albanel se coule des jours heureux chez orange, payée 300 000 euros par an à faire passer des abonnés à la concurence : http://www.pcinpact.com/actu/news_multi/59801.htm

ben oui, elle va pas non plus renier "sa" loi, et bien qu'elle avoue le flou le plus complet sur le volet financier des mesures qui ont été prises, elle ne se démonte pas pour qualifier le cout "d'infinitésimal" en conseil d'administration chez son nouvel employeur ... tellement infinitésimal qu'ils ont oublié de le négocier, d'ailleurs ... ya pas une loi contre le je-m'en-foutisme ?


par contre, il y a une loi contre la corruption ... et bizarrement, après avoir suscité tant de remous au sein de la communauté technique et meme au-delà, on fait des ronds de jambes et des dessous de table pour séduire quelques "bloggers influents" afin de saupoudrer de l'eau sur le vin(aigre) de l'hadopi ...
les conditions de travail n'ont pas l'air trop dures, et la rémunération a l'air relativement confortable, surtout vu les conditions ...
http://www.pcinpact.com/actu/news_multi/59778.htm

mais après avoir autant parler d'elle en mal, j'ose espérer que personne du "milieu" n'ira se laisser soudoyer pour donner les apparences de la légalité à l'inacceptable ...


et quitte à parler d'inacceptable ... terminons avec notre cher président :
http://tempsreel.nouvelobs.com/actualit ... ernet.html

rien à ajouter à cet article : le président n'a rien compris à internet. ou au contraire, il a bien compris qu'il avait affaire à un réseau décentralisé, où chacun peut faire l'actualité et la masse finit par faire le buzz. c'est vrai que cela peut donner naissance à des fausses rumeurs, mais cela permet aussi de faire sortir au grand jour des affaires que certains politiques auraient préféré voir sortir par la petite porte de derrière !
et dans ce cas, il n'y a plus personne à soudoyer, plus personne à faire taire, plus personne à qui demander de retenir ou controler l'information. à moins ... à moins ... qu'on impose un filtrage partout, et que les opinions soit du coup bloquées à la source, au niveau de la box de l'abonné, voire de son ordinateur.

et bientot, le bulletin de vote avec une encre spéciale qui coche la case "sarkozy" quoi que tu y écrives dessus ?

d'ailleurs, la chine (et quelques autres pays) qui tente de bloquer certains sites et certains contenus, a bien du mal à obtenir des résultats probants.
bien sur, tu peux bloquer tweeter. mais les gens se reportent alors sur d'autres sites, multipliant rapidement le nombre de sites à bloquer :
http://actu.orange.fr/high-tech/la-chin ... 61011.html

l'australie agite d'ailleurs elle aussi l'épouvantail du filtrage au nom de la morale ... et dire que c'est une femme premier ministre qui en parle ...
la prochaine étape, c'est quoi ? renvoyer les femmes à la maison parce que c'est pas moral qu'elles travaillent au lieu de faire des enfants ?
comment peut-on etre le produit d'une évolution de la société et tout faire pour saper les bases de cette évolution pour revenir à une situation rétrograde ?
http://actu.orange.fr/high-tech/austral ... 60969.html

enfin bref ... vivement 2012 ?
"Et bien, tu en as mis du temps, bougre d'idiot ! Pourquoi tu n'es pas venu me chercher quand je suis née ?" (Kyou-Ou, Les Ailes du Destin / Juuni Kokuki tome 10)

Avatar du membre
misato
goinfre
Messages : 193
Enregistré le : lun. févr. 28, 2005 14:09
Localisation : Marseille

Messagepar misato » sam. oct. 16, 2010 11:53

j'en remet une couche :)

hadopi est le volet répressif d'un projet plus large qui devait en meme temps améliorer l'offre légale...

résultat, la france va verser 50 millions d'euros pour une carte jeune dont personne ne voudra et qui financera au final ... apple et son offre itunes qui est quasiment le seul truc viable sur le marché de l'offre légale. et je pense pas qu'ils aient besoin qu'on les finance, eux !

en attendant, le meme rapport qui avait conduit au montage de l'hadopi conseillait aussi de changer la façon dont les droits sont gérés, pour éviter que les maisons de disques se déchirent la couverture en la tirant à elle, et ne puissent décider arbitrairement de leurs prix (ce qui a fait fermer jiwa par exemple).

résultat, les memes maisons de disques qui se plaignent de la position d'apple qui leur impose ses prix empèchent l'adoption de la gestion collective comme cela se pratique pour la bande FM :
http://www.pcinpact.com/actu/news_multi/59878.htm

pas mal, quand meme ... j'ai l'impression que les maisons de disque n'aiment rien tant que se tirer des balles dans le pied ...

eddy mitchell oublie un peu vite les particularités de l'hadopi, comme la présomption de culpabilité, les méandres tortueux qui ont donné lieu à sa naissance, le nombre de secondes (une vingtaine) que les agents assermentés qu'elle emploie vont en moyenne passer à "juger" les internautes, les gens qu'elle rémunèrent grassement pour rien, et le fait que les sanctions arrivent en double de la loi sur la contrefaçon, mais au moins il n'est pas dupe de ce qu'ont fait les maisons de disques :)
http://www.pcinpact.com/actu/news_multi/59880.htm


la CNIL a un budget de 15 millions d'euros environ. c'est avec ce budget qu'elle doit lutter contre l'exploitation de nos données personnelles par des systèmes automatisés, en gros elle lutte pour préserver nos intérets et notre vie privée à tous.

à coté de ça, hadopi a un budget de 12 millions, et une députée vient de réclamer 2 millions de plus, portant le budget à quasi-parité avec la CNIL ... on voit où vont les préférences du président en terme de lutte contre le piratage ... vos données personnelles, vos numéros de cartes de crédit, des fichiers enregistrant vos origines ethniques, vos opinions politiques ou religieuses, ça vaut pas plus que la protection des droits de florent pagny. c'est bon à savoir ...

en plus, la députée qui demande cette rallonge de budget le fait dans un style que ne renierait pas le parti communiste coréen (du nord) à propos de son grand leader ... http://www.pcinpact.com/actu/news_multi/59872.htm ... impressionnant, le bourrage de crane, quand meme !

d'ailleurs, elle n'est pas la seule à avoir un peu déconnecté du monde réel :
l'hadopi sent le climat en "voie d'appaisement"
http://www.pcinpact.com/actu/news_multi/59867.htm
mais bien sur ...
plus sérieusement, dans le monde réel, celui qui est dans la rue, pas dans les hautes sphères de copinage avec les gouvernants, la communauté est toujours à cran et le sera tant que cette loi sera ce qu'elle est, une connerie d'un point de vue technique, ceci tant sur le plan législatif (présomption de culpabilité, délit de défaut de sécurisation) que technique (le fameux défaut de sécurisation sur les vieilles normes wifi, l'incapacité de surveiller quoique ce soit d'autre que le P2P), doublé d'une vision cynique à long terme sur l'instillation de la peur pour imposer le filtrage comme dans les régimes les plus sordides de la planète.

contrairement à ce qu'ils voudraient bien nous faire croire avec leurs exercices de haute voltige en langue de bois :
http://www.pcinpact.com/actu/news_multi/59866.htm

hadopi est une première étape qui entend distiller la peur dans l'esprit des gens qui s'en foutent, et ainsi pousser (sans imposer formellement) l'adoption du filtrage généralisé ... et c'est ça qui est insupportable pour les défenseurs de la liberté, aù-delà du piratage et de ses éventuelles conséquences. Car, autre gros problème de tout ce cirque de mauvais gout, aucune étude sérieuse ne vient dire clairement que le piratage fait baisser les ventes de CD. tous les chiffres cités par les différentes études sur le sujet ont tous la meme origine, et les organismes qui ont publié ces chiffres suite à des recherches, (souvent financées par des ayant-droits, d'ailleurs), les ont depuis reconnus comme faux, par manque de rigueur, de temps, ou simplement parce que d'autres études menées depuis sont venues apporter des chiffres différents...

un peu comme si on empéchait galilée de parler, parce qu'il avait mené de nouvelles études qui contredisait les études précédentes.
heu ... tiens, l'Histoire n'a pas quelque chose en stock, là dessus 8) ?


edit : free avait décidé de ne pas convoyer les mails d'hadopi, une résolution a été votée pour l'obliger à le faire, free n'a pas encore annoncé ses intentions, car cette résolution modifie le code des PTT et doit normalement etre approuvée par bruxelles pour etre utilisable et opposable à free pour le condamner ...

http://www.pcinpact.com/actu/news_multi/59836.htm

on apprécie au passage la langue de bois de l'hadopi encore une fois, qui annonce que rien n'a été négocié pour le passages des mails de l'hadopi vers les FAI qui retransmettent aux abonnés, alors qu'orange dans le meme temps confirme qu'un contrat a été négocié et signé avec hadopi ... terrible quand meme :), non ?
"Et bien, tu en as mis du temps, bougre d'idiot ! Pourquoi tu n'es pas venu me chercher quand je suis née ?" (Kyou-Ou, Les Ailes du Destin / Juuni Kokuki tome 10)

chriszo
glouton
Messages : 284
Enregistré le : jeu. mars 19, 2009 19:01
Localisation : Devant mon ordi ou une bonne BD

Messagepar chriszo » sam. oct. 16, 2010 19:04

Bonjour Misato.J'apprécie toujours autant les post anti super pouvoirs qui finalement ne respectent pas vraiment les règles fussent elles Franco françaises ou même européennes,un comble pour l'idée du modèle que ça laisse aux plus jeunes et surtout de l'abus manifeste de pouvoir que cela représente.M'enfin çà reste pot de fer contre pot de terre.Alors comme je ne crois pas que nous seront gagnant longtemps,quelles sont les vrais risques ou même les vraies sanctions encourrues à ce jour par:un internaute qui ne protège pas sa ligne et qui est lui même piraté et donc abusé.
: peut-on démasquer un pirate de ligne et remonter à sa vraie adresse.si oui que risque t-il? :un internaute qui partage ses fichiers volontairement?
:un internaute qui pirate film ou musique protégés ?
le fameux e-mail qui doit être envoyé au contre-venant est-il légal?

Voilà Misato quelques questions qu'un candide peut se poser. Si tu continu à poster sur le sujet il te faudra des pouvoirs accrus,peut-être devras tu devenir à l'instar de nos héros de papier un avenger:LE SUPERMISATO.

Chriszo. :D :arrow: :roi:

Avatar du membre
misato
goinfre
Messages : 193
Enregistré le : lun. févr. 28, 2005 14:09
Localisation : Marseille

Messagepar misato » mar. oct. 19, 2010 1:52

bon, je viens de gagner 2 tailles de chaussettes à cause de mes chevilles, là :)

c pas la peine de me lancer autant de fleurs, en fait, je viens écrire ici des choses que j'ai envie de dire, et que j'ai pas la place de bien exprimer sur facebook où j'en parle d'habitude ...

encore une petite fournée de news, puis on verra les questions :)



la carte musique jeune est donc sur les rails, pour financer à 50% l'achat de musique auprès des jeunes (ça m'étonnerait que ça marche, parce que les "jeunes" n'ont pas toujours de budget pour acheter des CD, ya des trucs plus importants, et parce qu'avec tout les échos négatifs qu'hadopi a eu auprès de ce public en général, ça m'étonnerait qu'ils s'engouffrent sur le petit bout de carotte qu'on leur donne en échange du méchant coup de baton dont on menace la France entière ...)
le financement moitié consommateur, moitié deniers publics, évidemment, ça veut dire que ça sera les impots qui paieront la note ...
et comme si ça ne suffisait pas, on chercherait aussi à exonérer certaines entreprises des frais de défense des brevets et droits d'auteurs par un crédit d'impot ... crédit qu'il faudra bien compenser d'une façon ou d'une autre, donc indirectement par les impots prélevés aux particuliers.

pas mal, non ?
http://www.pcinpact.com/actu/news_multi/59904.htm
financez le baton, et en plus on vous le donne. PAF !


encore une fois, un éclairage à la fois technique et juridique sur pcinpact avec la collaboration de maitre eolas :
http://www.pcinpact.com/actu/news_multi/59893.htm

j'aime beaucoup le coté "soit vous avez téléchargé le fichier et amende, soit vous avez pas sécurisé votre accès et amende".
un peu comme si on vous fichait une amende parce que votre véhicule se déplaçait sans vous quand il a été flashé ...
ou qu'on vous collait une amende pour tapage parce que les mecs qui vous ont cambriolé ont fait du bruit ...

enfin bref ...


pour revenir sur les questions :
que risque-t-on pour télécharger ?
1500 euros et un mois de suspension d'abonnement internet.
ainsi que 3 ans de prison et 300 000 euros d'amende pour contrefaçon
que risque-t-on pour ne pas sécuriser sa ligne ?
la meme chose !
(enfin, on ne risque rien à proprement parler. on risque de se la faire pirater et donc de se retrouver au cas numéro 1, cad d'etre soupçonner d'avoir téléchargé des fichiers copyrightés.)

en général, une box et/ou un routeur wifi, ça se présente comme ça :

internet -(ip publique flashable par TMG (trident media guard, la société chargée de surveiller internet pour hadopi))- box internet/routeur -(IP privée en 192.168.x.x)- PC raccordé en wifi ou par cable (avec chacun une adresse IP 192.168.x.x différente, mais vu depuis un autre PC sur internet, ils ont tous la meme IP, celle de la box !)

donc si un mec pirate le wifi de quelqu'un, et se fait prendre en train de télécharger, seule l'IP de l'abonné dont le wifi a été piraté apparait. (meme si on peut parfois retrouver dans les dialogues réseau des traces de l'adresse IP d'origine en 192.168.x.x, il faut avoir de la chance et observer à mon avis plus en profondeur que ce que TMG fait pour "flasher" les IP qui téléchargent)

que risque le pirate qui surfe sur le wifi d'un autre ?
introduction dans un système de traitement automatisé de données, ça peut valoir cher, mais je ne sais plus exactement combien. plus cher qu'hadopi, moins cher que la contrefaçon, je pense.

pour prendre le pirate wifi sur le fait, il faut etre soi-meme sur le réseau, et regarder qui est connecté, tu as normalement une assez bonne idée de ce qu'il y est sensé avoir sur ton réseau (par exemple : ton PC, le PC de ta copine, ton téléphone, la console du salon, et basta.) ... si tu vois un truc différent connecté, ou si tu vois que le PC de ta copine est sensé etre connecté alors que son PC est éteint, ya probablement un problème !)

pour contrer ça, éviter le WEP et prendre le WPA, avec un mot de passe "robuste" (pas ton prénom ou ta date de naissance)

pour un internaute qui partage volontairement (attention, certains logiciels de P2P ouvre au partage un certain nombre de répertoires prédéfinis, qu'il faut aller à la main arréter de partager.), la meme chose qu'un autre quand il est pris. si bien sur on parle de partager des fichiers couverts par le droit d'auteur (et surveillés par TMG, qui avoue n'en surveiller que 10 000, c qui représente assez peu de chose que l'ensemble de la production audio-visuelle mondiale !)

un internaute qui télécharge (donc "pirate" un film ou un disque) à priori ne risquerait rien, à moins de parler de télécharger par un logiciel de P2P, qui laisse accessible le fichier en cours de download pour en partager les morceaux déjà téléchargés avec la communauté (c'est l'intéret et le principe du peer to peer). en laissant le fichier "visible" et "téléchargeable" par les autres internautes, on s'expose aux filets de TMG.

solution, donc, télécharger sur d'autres moyens de téléchargement que le peer to peer.

dernier point, les adresses IP 192.168.x.x ne sont pas sensées etre utilisables directement sur internet (IP dites "privées", définies par standard comme étant réservées à des réseaux "isolés" d'internet par un routeur/proxy qui agit sur internet avec une autre adresse pour les PC derrière lui)

enfin, cette histoire d'email, il y a de quoi se poser des questions, vu que rien ne garanti qu'il sera transmis et reçu par le "contrevenant". mais c déjà le cas avec les lettre simples pour les retraits de point sur le permis... seule l'annulation du permis quand le solde de point atteint zéro fait l'objet d'une lettre recommandée ...

il y a des discussions sur ce point de détail à propos du mail d'hadopi, mais c un détail qui sera réglé je pense ... cette loi pose d'autres problèmes bien plus graves !
"Et bien, tu en as mis du temps, bougre d'idiot ! Pourquoi tu n'es pas venu me chercher quand je suis née ?" (Kyou-Ou, Les Ailes du Destin / Juuni Kokuki tome 10)

Avatar du membre
misato
goinfre
Messages : 193
Enregistré le : lun. févr. 28, 2005 14:09
Localisation : Marseille

Messagepar misato » mar. oct. 26, 2010 16:05

aller, encore un petit coup :)

free a donc fini par plier et envoyé les mails comme les autres ...

ceci dit, la position du ministère continue d'etre chaotique, voire intenable :
http://www.pcinpact.com/actu/news_multi/59928.htm
en s'appuyant sur des considérations étranges et en confondant opérateur téléphoniques et FAI, la rue de valois voudrait nous faire croire qu'il n'y a pas de problème, et que les FAI vont payer ...

j'imagine que l'armée d'avocats de free est en train de regarder les suites à donner là-dessus ... à moins qu'ils aient considéré que cela coutait moins cher de le faire que d'aller en justice ... ce qui me décevrait un peu de la part de x. niel :)

ceci dit, avant meme hadopi, on constatait un glissement progressif du P2P vers le DDL (direct download, téléchargement en direct depuis des sites comme megaupload, rapidshare ...), et la promulgation d'hadopi n'a fait qu'accélérer le mouvement.

les jolis discours made in bisounoursland du gouvernement, à propos du fait que l'hadopi allait diminuer les coups en bande passante des FAI se confrontent donc à la dure, dure, dure réalité ... et ça fait mal !

http://www.pcinpact.com/actu/news_multi/59954.htm là où le P2P mettait en relation les gens par proximité sur le réseau, et permettait donc de distribuer le contenu (principe du P2P) en interne dans le réseau du FAI, le DDL oblige les FAI à se connecter à l'étranger sur d'autres réseaux, et ces interconnection sont ... payantes ! (comprenons nous bien, les FAI se payent entre eux pour s'interconnecter, et le montant final est fonction du trafic échangé, or le trafic externe, que les FAI doivent donc payer, augmente car les gens vont chercher leurs fichiers à l'extérieur au lieu de télécharger entre eux et de se l'échanger par P2P en interne ...)

donc voilà, non seulement le "piratage" ne diminue pas, mais en plus la facture des FAI, contrairement à ce que le ministère de la culture s'était autorisé à penser, augmente !, conformément à ce que les FAI disent depuis le début ...

et à coté de ça, une étude récente sur le piratage des livres fait ressortir une réalité fort différente de la réalité que les majors du disque et du film veulent imposer comme réalité unique aux médias et aux politocards de tous poils ... à partir de chiffres qui ont depuis été reconnus comme faux par ceux-là meme qui les ont trouvé. pas mal, quand meme, d'emmerder ses clients depuis des années sur la base d'une réalité reconnue depuis comme fausse ?!

bref, le "pirate" de livres lit beaucoup, achète beaucoup de livres, et pirate par facilité ou parce que le marché du livre numérique n'est pas à la hauteur de ses attentes ... si certains pouvaient en prendre de la graine :roll:
http://actu.orange.fr/culture/le-pirate ... 64663.html

d'ailleurs, Mr lermitte joue les saintes-nitouches à propos de DDL en direct à la télévision :
http://www.pcinpact.com/actu/news_multi/59950.htm
genre, "j'ai téléchargé sur un site de DDL et je ne sais pas si c'est légal". pauvre petit.
genre, tu ne sais pas du tout que c'est illégal et tu n'essayes pas du tout de faire passer le message qu'hadopi ne suffit pas et qu'il faut passer au filtrage, comme en chine, en corée du nord, en iran, et dans toutes ces autres grandes démocraties qui sont à la pointe de la défense des droits de l'homme.
et accessoirement, tu n'as pas du tout investi dans une société juste avant qu'elle soit choisie par les ayant-droits pour faire la "chasse" aux pirates, et que son capital boursier se retrouve donc accru. mais comme c'est pour la bonne cause de chasser les méchants pirates violeurs d'enfants, pilleurs de tombes, et étrangleurs de vieilles dames, on peut fermer les yeux sur ces pratiques que seuls les esprits chagrins qualifieraient de délit d'initié.
thierry lermitte est un connard, qui joue l'ingénu pour faire passer l'inacceptable (filtrage par DPI, tout ça), et s'offre en plus le luxe de faire des manipulations boursières en toute impunité.


en attendant, la machine démarre péniblement, signe probable que le montage législatif qui a accouché d'un tel monstre contre-nature doit etre facile à gérer, meme pour ceux qui l'ont voulu en dépit de tous les signes qu'on leur a fait pour arreter leurs chars fonçant droit dans le mur...

hadopi vise 1000 ou 2000 email par jours d'ici la fin de l'année ... on parlait pas de 150 000 au début ?
http://www.pcinpact.com/actu/news_multi/60008.htm
autre problème symptomatique d'un grave problème de viabilité technique et législatif de cette haute autorité : dans le monde digital où les rares erreurs se font en général remarquer au niveau d'une décimale de pourcentage, l'hadopi a un taux d'identification à 90%... il y a donc 1 IP sur 10 qui n'est pas identifiée, ou, pire, qui est mal identifiée...

qu'en sera-t-il quand l'hadopi atteindra son régime de croisière, si elle l'atteint ... 10% de 150 000, ça fait 15 000 IP mal identifiées. vu que l'hadopi, c'est de la présomption de culpabilité, comment faire face au système vis à vis de ses erreurs, que personne ne vérifie, que personne ne controle ?

les radars pour automobiles sont controlés régulièrement pour etre sur qu'ils sont calibrés. cette prudence, ce 3e tiers qui vérifie l'impartialité des informations, n'est meme pas prévu dans l'hadopi ... une des raisons qui ont fait qu'il y a eu tant d'animosité et de débats, et que la loi a été passée dans la douleur.
http://www.pcinpact.com/actu/news_multi/60026.htm
encore une fois, meme si les responsables d'hadopi ont beau jeu de dire que la CNIL peut venir controler quand elle le veut, ils savent pertinemment que la CNIL n'a pas un budget infini (elle a meme un budget inférieure à la hadopi, comme quoi la confidentialité de vos données personnelles importe moins au gouvernement que les revenus de quelques nantis !), et surtout, que sa mission se borne à vérifier que les données personnelles enregistrées par un système automatisé de traitement d'information (PC, serveur, base de données ...) sont à l'abri de manipulation et de révélation accidentelle à des tiers (piratage des bases de données / serveur pour avoir accès aux données), donc la CNIL n'a pas pour vocation de vérifier que le "flash" de l'IP se fait conformément à quelque règle que ce soit, un peu comme si on s'assurait que les radars étaient bien reliés de façon sécurisée au centre de paiement, sans s'assurer qu'ils soient calibrés pour mesurer la bonne vitesse. un peu fort de café, non ?


signe qu'hadopi ne fait pas que des émules (hohoho), l'industrie du X vient de déposer une requète auprès d'un tribunal pour identifier des abonnés français ayant téléchargé des films porno !
http://www.pcinpact.com/actu/news_multi/60022.htm
reste à savoir quelle suite sera donnée à la procédure, vu que le traitement automatique de données visant à recueillir des informations personnelles (comme l'adresse IP) est strictement encadré par la loi, et qu'il faut donc suivre la procédure sinon le tribunal rejettera la demande ...


aller, encore un coup. on parle de défaut de sécurisation. le truc pratique pour vous condamner, soit pour piratage (si vous reconnaissez les faits), soit pour défaut de sécurisation (si vous avez mis le logiciel espion sur votre PC) de votre ligne internet.
mais dans ce cas-là, que dire de TMG qui a laissé passer dans le reportage récemment passé sur M6 une "faille" qui permet de se connecter chez eux ?
http://www.pcinpact.com/actu/news_multi/59946.htm
on leur coupe l'accès à eux aussi ?


christian paul avait promis il y a quelques jours que le PS abrogerait hadopi en cas de retour au pouvoir. mais voilà que la belle unité se fissure déjà. pas un politocards pour rattraper l'autre, faut croire :
http://www.pcinpact.com/actu/news_multi/60003.htm


mais il y a quand meme une limite aux gesticulations du gouvernement. des députés avaient lancé l'idée d'étendre le crédit d'impot recherche à la protection des marques et des droits d'auteurs. ainsi, TMG et les majors auraient pu passer les frais de fonctionnement d'hadopi à leur niveau comme des frais liés à la protection du droit d'auteur, et cela leur aurait donné droit à une réduction d'impot... supportée par les memes qui se font flasher par hadopi. mais j'imagine que, meme chez les députés, la connerie et la bassesse ont leurs limites, l'amendement a été rejeté.
http://www.pcinpact.com/actu/news_multi/60010.htm


hadopi prévoyait aussi une offre légale, qui se concrétisera dans les jours qui viennent sous les traits fardés d'un espèce de gadget inutile appelé carte musique jeune. prévue en meme temps que l'hadopi, qui a déjà accumulé plus d'une année de retard, la CMJ sort encore plus tard, signe que c'est probablement une usine à gaz encore plus ingérable que l'hadopi elle-meme. ça promet :)
http://www.pcinpact.com/actu/news_multi/60030.htm
surtout qu'on va financer ça avec nos impots pour aller soutenir des sociétés pour la pluspart américaines. bravo.
d'ailleurs l'UFC vient de donner son avis sur la question, que je partage totalement :
http://www.pcinpact.com/actu/news_multi/60041.htm
encore une façon pour les majors de tirer du fric de leur public, sans rien faire, et en profitant de la CMJ pour mettre en avant des "artistes" calibrés pour le public ciblé. tu prends, tu consommes, tu jettes... j'ai juste l'impression que les gens des majors oublient un peu qu'ils ne vendent pas des menus hamburgers-frites-coca !!!!!

d'ailleurs, l'observatoire de la musique vient de publier un rapport qu'on pourra consulter avec un certain intéret (des chiffres de ce rapport sont repris dans l'avis de l'UFC)
http://www.pcinpact.com/actu/news_multi/60036.htm


dernière bonne nouvelle ... on pourrait croire qu'avec tout ce qu'ils gesticulent sur le piratage, ils allaient nous lacher les basques avec la copie privée ?!

et bien non !
déjà, ils vont taxer les NAS et les SSD externes d'ici quelques mois :
http://www.pcinpact.com/actu/news_multi/60037.htm
j'aime beaucoup que les NAS en rack (pour entreprises) ne seront pas taxés, mais les autres NAS, y compris les plus professionnels, le seront, eux.
j'aime aussi beaucoup que la cours européenne de justice vient de reconnaitre illégale l'application d'une taxe forfaitaire pour tous les supports, y compris sur les CD que les entreprises achètent pour faire des sauvegardes qui n'ont rien à voir avec le droit d'auteur !
http://www.pcinpact.com/actu/news/59970 ... usages.htm
ce à quoi la commission copie privée répond que, comme la taxe est forfaitaire, il est normal que les professionnels payent, vu qu'ils payent un pourcentage calculé par rapport au fait qu'ils payent ... pour rien, en gros.
http://www.pcinpact.com/actu/news_multi/60018.htm
alors que c'est justement ce forfait que la CJUE a condamné comme étant inacceptable (logique, non ? quand mon entreprise grave des documents à elle, dont elle détient les droits d'auteurs, pourquoi devrait-elle payer florent pagny pour des trucs complètement étranger au travail de ses employés graver sur le CD ?)


enfin bref, ça ne s'arrange pas. la réalité ne changera pas, quelque soit le ruban que les ayant-droit et le gouvernement se mettront devant les yeux... jusqu'à ce qu'on nous impose le ruban des DPI pour les faire fermer au public et aux citoyens définitivement. et c'est vers cela que l'on s'achemine. c'est plus pratique pour tout le monde, non ? plus personne qui peut ouvrir sa grande gueule pour contrarier notre cher leader nicolas premier !. à quand le culte de la personnalité façon kim-jung-il ?

edit : d'ailleurs, je ne suis pas seul à penser qu'on dérive vers des lois liberticides dignes de pays totalitaires :
http://www.france-info.com/chroniques-l ... -9-12.html

et puis on fait disparaitre en catimini le forum des droits sur internet
http://www.pcinpact.com/actu/news_multi/60053.htm
vos droits ? circulez, y'a rien à voir !
"Et bien, tu en as mis du temps, bougre d'idiot ! Pourquoi tu n'es pas venu me chercher quand je suis née ?" (Kyou-Ou, Les Ailes du Destin / Juuni Kokuki tome 10)

Avatar du membre
misato
goinfre
Messages : 193
Enregistré le : lun. févr. 28, 2005 14:09
Localisation : Marseille

Messagepar misato » mar. juin 07, 2011 0:49

bon, le monstre bouge, éructe, et se met en branle ... dans la douleur évidement, et pour un résultat ... pas brillant ...

http://www.pcinpact.com/actu/news/63967 ... iviste.htm

et on apprends que les gens chopés plusieurs fois par l'hadopi pour diffusion illégale sont souvent des gens qui utilisent le P2P à d'autres fins et ont laissé dans un dossier de partage un fichier qui n'aurait pas dû y etre ... donc les grands pirates que l'hadopi espérait ferrer ne sont pas au RDV ... comme on le dit depuis le début, ils ont migré sur d'autres supports de download ...

en attendant, ce qui devait arriver arriva : TMG s'est fait choper avec un serveur en libre accès contenant des données personnelles de gens potentiellement "flashés" sur les réseaux P2P ... tollé à TMG, tollé à l'hadopi, tollé dans le monde de l'internet, et bien sur tollé à la CNIL ... qui a été chargée d'enquêter sur ce qui s'est passé et les conséquences que a a pu avoir de rendre accessible "dans la nature" toutes ces données ... à quand la coupure de l'accès internet de TMG pour défaut de sécurisation ?

http://www.pcinpact.com/actu/news/63957 ... faille.htm


enfin, une société de droit d'auteur dénonce encore une fois que l'hadopi ne fait rien concrètement pour les auteurs. elle fait le gendarme pour préserver un status quo entre les consommateurs et les sociétés de production qui est défavorable aux artistes et à tout le monde en fait, sauf aux sociétés de production, qui veulent s'assurer des bénéfices et des dividendes pour leurs actionnaires.

http://www.pcinpact.com/actu/news/63958 ... ration.htm

encore une fois, c'est ceux qui crient "culture" le plus fort qui la vendent de la façon la plus avile, comme on vendrait du mac donald's ou du coca.


les politiques commencent à frémir comme ébouillantés par la perspective de 2012, moi je sais déjà pour qui je ne voterai pas, mais c pas pour autant que les gesticulations de françois hollande me convaincront ...

http://www.pcinpact.com/actu/news/63950 ... xe-fai.htm

mais c'est une bonne nouvelle qu'on commence à en parler, en espérant que ça fera bouger les choses en 2012 ...

FtY
"Et bien, tu en as mis du temps, bougre d'idiot ! Pourquoi tu n'es pas venu me chercher quand je suis née ?" (Kyou-Ou, Les Ailes du Destin / Juuni Kokuki tome 10)

Avatar du membre
misato
goinfre
Messages : 193
Enregistré le : lun. févr. 28, 2005 14:09
Localisation : Marseille

pas plus d'espoir

Messagepar misato » sam. mai 12, 2012 18:03

bon, le président va changer, à priori bonne nouvelle, mais ... hollande a été de plus en plus timide sur le dossier de la hadopi, et au final les promesses (qui n'engagent que ceux qui y croient) sont de plus en plus floues et lointaines.

pendant ce temps, ce qu'on constate, c'est que le bricolage juridique de l'hadopi a toujours une chance de trancher au grattage et une chance au tirage, avec en plus la super cagnote de 300 000 euros et 3 ans de prison.

en gros, le dispositif vous repère et vous poursuit, soit pour piratage si vous le reconnaissez, soit pour négligence caractérisée, si vous pensez que ce n'est pas vous qui avez piraté. quand on voit les sommes astronomiques qu'investissent les entreprises en terme de sécurité informatique, pour un résultat pas toujours brillant (qui se souvient du PSN de sony inaccessible plusieurs semaines :D ?), on demande à un citoyen lambda de faire mieux ... ou sinon sanction pénale. c'est ça la beauté d'hadopi : soit on vous tape sur les doigts parce que vous avez été méchant (pauvre florent pagny, faut bien qu'il se paye le carburant pour son jet privé :o), soit on vous tape sur les doigts parce que quelqu'un a été méchant à votre place et sans que vous le sachiez. pourquoi pas vous faire assumer financièrement les conneries des autres quand vous vous faites voler votre carte bancaire, tant qu'on y est ? et puis aussi l'amende et les points de permis si on vous vole votre voiture. et c'est vous qu'on inculpera pour meurtre si on vous vole un couteau ou un fusil ... le tout si possible sans juge, enquète, ni avocat histoire d'aller plus vite, faudrait pas qu'en plus vous puissiez vous défendre puisque vous etes forcément coupable.

et le plus drole, c'est qu'etre pris par la hadopi n'empèche pas les poursuites au tribunal pour contrefaçon bete et méchante, soit 300 000 euros et 3 ans de prison en plus d'un coupure de l'accès internet :)

en gros, l'hadopi, c'est l'injustice institutionnalisée au service des majors et des producteurs qui trouvent qu'ils ne gagnent pas assez d'argent à leur gout.

c'est vraiment ça qui m'a dégouté dans cette loi, pas le fait qu'il faut effectivement dire que le piratage c'est pas bien et que si on aime un truc, faut le payer tot ou tard.

le plus beau, c'est qu'à coté de ça, les mecs payés par mois en net ce que je touche par an en brut avec un bac + 5, font des jolis rapports pour dire que tout va bien et que tout fonctionne comme voulu, alors que le marché de la vidéo et de la musique continue de dégringoler, meme après la fameuse hadopi et la fermeture de megaupload. et qu'à coté de ça, le dernier film "the avengers" a pulvérisé le précédent record de recettes rapportées sur son premier mois d'exploitation.

bref, hadopi ne répond à aucune problématique et ne résoud aucun problème, tout en foulant du pied tout un tas de principes fondamentaux inscrits dans la constitution, du droit à un procès équitable à la présomption d'innocence, en passant par la liberté d'expression ...

tout ça pour ça, il serait ptet temps d'arréter les frais ... meme si je doute que hollande le fasse. mais je sais déjà qu'hadopi a largement contribué à couter ma voix au sortant. (encore que, s'il n'y avait que ça 8))

bref.

en résumé :
http://www.pcinpact.com/news/70838-hado ... s-infr.htm

(aller, prochain post dans un an :D)
"Et bien, tu en as mis du temps, bougre d'idiot ! Pourquoi tu n'es pas venu me chercher quand je suis née ?" (Kyou-Ou, Les Ailes du Destin / Juuni Kokuki tome 10)

Avatar du membre
petitcoeur
gourmet
Messages : 15
Enregistré le : sam. nov. 20, 2010 11:10
Contact :

Messagepar petitcoeur » mer. déc. 19, 2012 11:57

perso le telechargelment illegale je pratiquais pas jusqu'à recemment quand je vois les marges que se font les editeurs de films, et qu'ils ne veulent pas baisser les prix comme dans d'autres pays...


Image
http://dedibd.jimdo.com/

sabrinaz17
ascète
Messages : 1
Enregistré le : lun. nov. 19, 2018 14:25

Re: lueur d'espoir ...

Messagepar sabrinaz17 » lun. nov. 19, 2018 14:27

misato a écrit :le conseil constitutionnel a rejeté la partie du texte concernant la coupure de l'accès internet, la jugeant contraire à la présomption d'innocence et donc à la constitution ...

http://actu.orange.fr/articles/a-la-une ... ernet.html

du coup, la loi devrait etre adaptée pour que les sanctions soient prononcées par un vrai juge mutuelles TNS, et pas une "haute autorité" à la botte d'on sait bien qui ...

c'est déja un moindre mal, il reste à voir la suite (LOPPSI), donc je préfère ne pas crier victoire et me contenter d'un petit ouf de soulagement ...

FtY

Moi je pense que ce genre de chose ne doit pas se faire car on a tous besoin de la nouvelle technologie.