Vos Classiques du cinéma

Ciné, musique, bouquins... Pour toute la culture qui n'est pas BD
Avatar du membre
purplevelvet
gourmand
Messages : 58
Enregistré le : sam. oct. 28, 2006 13:49

Messagepar purplevelvet » lun. juil. 14, 2008 21:33

Pour faire simple

- Tout Miyazaki
- Tout Tim Burton ( hormis Big Fish, celui là, je peux pas!)
- Tout Clint Eastwood ( réalisateur ET/OU Acteur)
- Tout Hitchcock, et surtout pas forcément les plus connus ( mention spéciale à L'ombre d'un doute et La Corde)
- Tout Fritz Lang, période allemande (j'ai plus de mal avec la période américaine)

et aussi, Fritz Lang, Orson Welles, Tod Browning ( faut avoir vu Lon Chaney dans l'Inconnu et L'oiseau Noir), James Gray, Sergio Leone, Martin Scorcese.. pfff y'en a trop!!

Oui, je réagis beaucoup en fonction du réalisateur, et de la bande son ( haaa les musiques de Morricone, de Danny Elfman, de Lalo Schifrin..).

Après ça il y a quelques acteurs que je suis de film en film, comme Christopher Walken, ou Daniel Day-Lewis.. Mais oui, c'est plus en fonction du réalisateur que je me décide.
ma collec' BD/Manga

I love mankind, it's people that I can't stand ( Linus Van Pelt)

No, you don't fool the children of the revolution.. no way!!

Avatar du membre
Zéas
Administrateur
Messages : 5139
Enregistré le : ven. oct. 15, 2004 18:09
Localisation : au farwest
Contact :

Messagepar Zéas » mar. sept. 02, 2008 18:12

Tes goûts en matière de cinéma me plaisent beaucoup.
Et come dans ta liste, Tod Browning ne me dit rien, je vais y jeter un coup d'oeil !!!
Image

Avatar du membre
purplevelvet
gourmand
Messages : 58
Enregistré le : sam. oct. 28, 2006 13:49

Messagepar purplevelvet » mer. sept. 03, 2008 0:10

Le film le plus célèbre de Tod Browning, véritable scandale à l'époque du muet, est " Freaks".. Il fut même déconseillé aux femmes enceinte à sa sortie. Pourquoi?

Simple: il s'agit d'un film qui se passe dans un cirque , mettant en vedette les véritables " phénomènes de foire" du Barnum des années 20.. Les spectateurs ont été mal à l'aise de voir en vedette nains, femmes à barbes, hommes troncs et autres disgracieux. Tandis que le méchant de l'histoire n'est autre que la jolie fille qui a des vues sur l'héritage du nain.. Ben oui, des "monstres", ça passe encore quand il s'agit d'acteurs déguisés, mais là.... comment s'identifier aux "gentils" quand ils sont éclopés pour de vrai.

Le cinéma était un nouveau média qui les a renvoyés de manière grossie dans leur position de voyeurs, il n'y avait plus la distance physique qu'il peut y avoir sur une piste de cirque, non on leur montrait que les "phénomènes" dans leurs roulottes menaient une vie d'humains normaux, pilule que beaucoup de gens qui riaient d'eux au cirque ont eu du mal à avaler.

Donc, malgré une mise en scène un peu vieillie et un jeu outré propre au muet, ce film est à voir. D'abord parce que cette force de malaise reste intacte. Je n'ai pas pu m'empêcher de penser à tous ces gens qui n'avaient PAS d'autre solution à l'époque que de se ridiculiser pour survivre - et de se rendre compte que de nos jours encore, le handicap n'est finalement pas plus accepté, les emplois réservés sont souvent invisible, c'est pas demain la veille qu'on trouvera une guichetière naine ou même sourde à la mairie. Bref, ça fait toujours gamberger!

Et secundo: parce que c'est la principale source d'inspiration de l'extraordinaire "Elephant Man" de Lynch. ( la séquence ou l'on découvre non pas l'homme elephant, mais l'effet que produit sa vision sur le toubib est une merveille de montage, plus parlante que n'importe quelle vision horrifique, Anthony Hopkins montre là l'immensité de son talent dans ce qui est peut être son meilleur rôle. En quelques secondes sans paroles tout y est, une perle de montage, je m'incline!)

D'ailleurs le handicap, le macabre, l'illégalité revient régulièrement dans l'oeuvre de Browning.. Le héros de l'Oiseau noir, voleur, se fait passer pour handicapé incapable de courir afin d'éveiller les soupçons. Celui de l"inconnu " se fait passer pour manchot ( là aussi prouesse de Lon Chaney). Et bien sur la première adaptation cinéma de Dracula - oui oui, celui avec Bela Lugosi - ( Le premier sous ce titre là en tout cas, Nosferatu de Murnau est quand même antérieur)

Bref, un cinéaste à tester, s'il on est pas rétif au muet, et s'il on est fan comme moi, de fantastique , d'humour noir, et tout ça...
ma collec' BD/Manga



I love mankind, it's people that I can't stand ( Linus Van Pelt)



No, you don't fool the children of the revolution.. no way!!

Avatar du membre
Zéas
Administrateur
Messages : 5139
Enregistré le : ven. oct. 15, 2004 18:09
Localisation : au farwest
Contact :

Messagepar Zéas » mer. sept. 03, 2008 21:46

Ca me dit quelque-chose le résumé de Freaks... Je me demande si je l'ai pas déjà vu...
Ou bien, en effet, je mélange avec certaines scènes de Elephant man...
Vais regarder ça ! :)
Image

Avatar du membre
Zéas
Administrateur
Messages : 5139
Enregistré le : ven. oct. 15, 2004 18:09
Localisation : au farwest
Contact :

Messagepar Zéas » mer. sept. 03, 2008 22:35

Tiens, Freaks est dans le domaine public et peut être visualisé ici : http://video.google.com/videoplay?docid ... 5089064433


:)
Image

Avatar du membre
purplevelvet
gourmand
Messages : 58
Enregistré le : sam. oct. 28, 2006 13:49

Messagepar purplevelvet » jeu. sept. 04, 2008 12:56

merci beaucoup du lien..

et, petite info ciné passée inaperçue. Tout le monde s'en fiche ou presque mais pour moi c'est quasiment l'équivalent de la découverte de la pierre de de Rosette, vu qu'il s'agit de mon film favori toutes catégories confondues.
Je voue une admiration sans borne à Fritz Lang -période allemande - pour son sens du cadrage, son noir et blanc magnifiquement éclairé, son esthétique art déco stupéfiante.. et particulièrement à Metropolis, fan de SF oblige.

Début Juillet, La Murnau Stiftung, qui s'occupe de restaurer, sauvegarder les films muets, a retrouvé dans une collection à Buenos Aires 25 minutes Du film De Fritz Lang " Metropolis" manquantes considérées jusqu'alors comme définitivement perdues.
Comme le film était très long (3 h00.. ce qui n'était pas exceptionnel dans les années 20) il avait été coupé pour la distribution internationale dès 1927, sauf pour l'argentine qui a conservé le format original. Et le film dormait dans un fond de placard depuis des années, alors que les instituts cinématographiques désespéraient de remettre la main dessus.

Du coup la version " définitive" reconstituée en 1995 pour les 100 ans du cinéma prend un coup de vieux, puisque les séquences manquantes avaient été remplacées par des cartons ou des photos de tournage.
et donc, le film est dès lors presque complet, il ne manquerait plus qu'une séquence, celle d'ouverture, abimée sur le début de la bobine..

Bref, une très très bonne nouvelle pour moi:

http://cinema.fluctuat.net/blog/31813-o ... polis.html

http://www.lemonde.fr/cinema/article/20 ... _3476.html
ma collec' BD/Manga



I love mankind, it's people that I can't stand ( Linus Van Pelt)



No, you don't fool the children of the revolution.. no way!!

Avatar du membre
Zéas
Administrateur
Messages : 5139
Enregistré le : ven. oct. 15, 2004 18:09
Localisation : au farwest
Contact :

Messagepar Zéas » ven. sept. 05, 2008 1:18

C'est en effet une nouvelle incroyable !
Atendons de voir ça... :)
Image

Avatar du membre
Bruce
ascète
Messages : 3
Enregistré le : mer. mars 12, 2008 15:18
Contact :

Messagepar Bruce » mar. oct. 28, 2008 16:52

Mon premier post, et hop... j'aime bien ce genre de topic moi

01 - Il était une fois en Amérique de Sergio Leone (1984)
02 - Seven de David Fincher (1995)
03 - Mulholland drive de David Lynch (2001)
04 - Les évadés de Franck Darabont (1994)
05 - Usual suspects de Bryan Singer (1994)
06 - L’armée des 12 singes de Terry Gilliam (1995)
07 - L’impasse de Brian de Palma (1993)
08 - L’échelle de Jacob de Adrain Lyne (1990)
09 - Police fédérale Los Angeles de William Friedkin (1985)
10 - Heat de Michael Mann (1995)
11 - Amadeus de Milos Forman (1983)
12 - Retour vers le futur de Robert Zemeckis (1985)
13 - New-York 1997 de John Carpenter (1981)
14 - The thing de John Carpenter (1982)
15 - Les affranchis de Martin Scorsese (1990)
16 - Il était une fois dans l’ouest de Sergio Leone (1969)
17 - Les aventuriers de l’arche perdue de Steven Spielberg (1980)
18 - Angel heart de Alan Parker (1986)
19 - Halloween, la nuit des masques de John Carpenter (1978)
20 - Elephant man de David Lynch (1980)
21 - Les incorruptibles de Brian de Palma (1987)
22 - Le Parrain de Francis Ford Coppola (1972)
23 - Le Parrain 2 de Francis Ford Coppola (1974)
24 - Le bon, la brute et le truand de Sergio Leone (1966)
25 - Dead zone de David Cronenberg (1983)
26 - The Big Lebowski de Joel Coen (1997)
27 - Evil Dead 2 de Sam Raimi (1987)
28 - Le cercle rouge de Jean-Pierre Melville (1970)
29 - Mystic river de Clint Easwood (2002)
30 - Minority report de Steven Spielberg (2002)

Avatar du membre
Zéas
Administrateur
Messages : 5139
Enregistré le : ven. oct. 15, 2004 18:09
Localisation : au farwest
Contact :

Messagepar Zéas » jeu. nov. 27, 2008 3:55

09 - Police fédérale Los Angeles de William Friedkin (1985)

Ca ne me dit rien ça.

Sinon, la dernière ligne est de trop pour moi. ??? :wink:

Et bienvenue à toi sur Bdovore bien sûr ! :P
Image

Avatar du membre
smurz
Schtroumpf gourmand
Messages : 1890
Enregistré le : jeu. oct. 23, 2008 12:57
Localisation : lost in translation

Messagepar smurz » jeu. nov. 27, 2008 17:08

Comble cette lacune, ce film mérite plus qu'un détour, tant par le scénario (tordu!) et le jeu des acteurs (Willem Dafoe en très grande forme pour ne citer que lui). :wink:
When all that seems to be clouding our dreams
Come into the sun
(Black Mountain - Line them all up)

Avatar du membre
Zéas
Administrateur
Messages : 5139
Enregistré le : ven. oct. 15, 2004 18:09
Localisation : au farwest
Contact :

Messagepar Zéas » ven. nov. 28, 2008 4:48

Hop, ajouté à ma liste de commandes. :)
Image

Avatar du membre
Bruce
ascète
Messages : 3
Enregistré le : mer. mars 12, 2008 15:18
Contact :

Messagepar Bruce » ven. nov. 28, 2008 11:32

Merci Zéas pour le bienvenu...

Bon bah Police Fédérale Los Angeles est sans doute le plus grand film policier urbain de tous les temps du siècle des années passées et futures de l'univers !

Grand réalisateur, superbe distribution et une zik terrible. Attention, faut se remettre dans le contexte, ce film à bientôt 25 piges ! Le titre original est tout autre chose et exprime bien mieux l'esprit du film "To Live and Die in L.A.". Tain de film j'vous dit ! Un film qui n'a pas eu le succès qu'il méritait, mais une référence pour tous ceux qui ont pu le voir. A influencer nombre de réalisateurs par la suite.

Sinon tu n'aimes pas "Minority Report" Zéas ? Je trouve l'adaptation réussie, le visuel superbe et l'histoire bien sombre, rare pour un blockbuster. J'pouvais pas voir Tom Cruise malgré sa superbe interprétation dans "Magnolia" et le très bon "Collatéral" C'est dire que j'ai aimé :wink:

Avatar du membre
Zéas
Administrateur
Messages : 5139
Enregistré le : ven. oct. 15, 2004 18:09
Localisation : au farwest
Contact :

Messagepar Zéas » ven. nov. 28, 2008 17:48

Bruce a écrit :Grand réalisateur, superbe distribution et une zik terrible. Attention, faut se remettre dans le contexte, ce film à bientôt 25 piges ! Le titre original est tout autre chose et exprime bien mieux l'esprit du film "To Live and Die in L.A.". Tain de film j'vous dit ! Un film qui n'a pas eu le succès qu'il méritait, mais une référence pour tous ceux qui ont pu le voir. A influencer nombre de réalisateurs par la suite.

J'ai hâte de le voir du coup.
en effet, j'ai pas trouvé tout de suite avec le titre différent en anglais. Le titre en français fait vraiment titre de film à la Chabrol et pas titre américain, ce qui explique peut-être qu'il ne soit pas complètement passé à la postérité...

Bruce a écrit :Sinon tu n'aimes pas "Minority Report" Zéas ? Je trouve l'adaptation réussie, le visuel superbe et l'histoire bien sombre, rare pour un blockbuster. J'pouvais pas voir Tom Cruise malgré sa superbe interprétation dans "Magnolia" et le très bon "Collatéral" C'est dire que j'ai aimé :wink:

J'avoue avoir trouvé ça divertissant mais bien trop blockbuster à mon goût. Pas aussi mauvais que La guerre des mondes hein quand-même mais bon...
Image

alkbazz
gourmand
Messages : 39
Enregistré le : dim. avr. 05, 2009 10:32

Messagepar alkbazz » mar. avr. 07, 2009 19:54

hu, moi je dirais

Les neuf vies de Tomas Katz de Ben Hoskins
Drowning by numbers de Peter Greenaway
Pi de machin là
Chat noir chat blanc de bidule
Braindead et Badtaste de Peter Jackson
Black sheep
David Lynch
Diary of the dead
Street Trash
Wrong turn (le 2 surtout)
The Descent
The Grudge
Stanley Kubrick (Barry Lyndon of course)
Fargo et les Cohen
Origine (manga) et les Miyazaki
Akira et Shinju Z
Cloverfield, The Mist, le jour où la terre s'arreta, Ghostrider

... que de l'intello quoi

Avatar du membre
thanaos
gargantua
Messages : 724
Enregistré le : mar. août 21, 2007 18:36

Messagepar thanaos » sam. juin 20, 2009 2:01

Les films que j'aime...
Les Tontons Flingueurs, mon fils culte,
Fantasia chez les ploucs, faut le voir pour le croire,
Le seigneurs des Anneaux, lu 4 fois et franchement fan inconditionnel de la triologie et j'attends Bilbo le Hobbit avec impatience,
Les Aventures du baron de Münchausen, un rêve plein d'humour et d'aventures.

J'ai retrouvé cette part de rêve dans Big Fish (je sais, il a déplu à certains).
Il y a aussi,
de l'insouciance dans Will Hunting,
de l'irrévérence dans Dogma, attention la version québécoise ou la VO, pas la française elle est raté,
de la magie dans l'illusionniste,
de la bonne zique dans Les Commitments,
de la folie dans vol au dessus d'un nid de coucou,
de la légèreté dans Frankie et Johnny,
de la beauté et de l'amitié dans Badgad Café,
de l'amour dans True Romance et Une vie moins ordinaire,
de l'espoir dans L'éveil
de la violence dans Doberman...

Y en a tellement que je ne sais plus quoi écrire.
Allez si ! Pour finir et je crois non cités :
Albino Alligator premier film de Kevin Spacey réalisateur,
Ordinary decent criminal un de mes chouchous,
Erik le viking parce que ma frangine à pissé de rire sur son siège au ciné.
Et parce que c'est le dernier film de la femme la plus belle de tout les temps et de tout les univers, Madame Audrey Hepburn, qu'il est bien fait, plein d'humour et de passion, Alwaysde Steven Spielberg.

Et j'en ai encore plein en stock mais la je fatigue.... bon allez d'acord, mais je vous laisses les chercher :
La grande attaque du train d'or, La nuit du défi (une super arnaque) et je n'ai pas fais les classiques comme Affreux sales et Méchants, Parfum de Femme, ... STOP !!!!

Bonne nuit. new_sleeping.gif
Thanaos.
...à ne pas confondre avec Thanos parce que lui c'est un méchant!
Mes que'ques BD !