Les uniques du soleil blanc

Discussion autour de la BD, avis, critiques, etc.
Avatar du membre
-sTraTe-
glouton
Messages : 484
Enregistré le : lun. août 16, 2004 11:52

Les uniques du soleil blanc

Messagepar -sTraTe- » lun. août 01, 2005 18:24

Aujourd'hui j'avais envie de dire du mal, faire une critique bien négative. J'ai donc choisi ma cible j'ai nommé les chroniques de la lune noire.

http://www.bdovore.com/serie.php?id_serie=338

[bd]3262[/bd][bd]3263[/bd]
[bd]3264[/bd][bd]3265[/bd]
[bd]3266[/bd][bd]3267[/bd]
[bd]3268[/bd][bd]3269[/bd]
[bd]3270[/bd][bd]3271[/bd]
[bd]3272[/bd][bd]29981[/bd]


Tout d’abord sur le dessin (je me garde le plus croustillant pour la fin) : Ledroit… là je dis oui et non. A mon sens c’est un très grand dessinateur donc les dessins sont en conséquence. Mais, quand on voit ce qu’il a fait après je trouve que les chroniques sont ratées. Comparez un requiem avec le T1 des chroniques y a quand même eu du chemin. Un auteur se doit de faire mûrir sa créativité donc le dessin est bon mais pas à son meilleur niveau.

Ensuite il y a eu Pontet, ce brave gars fait ce qu’il peut et s’améliore avec le temps mais il n’arrive pas au pire des dessins de Ledroit (qui sont déjà excellents).

Concernant les couleurs je les trouve nulles, baveuses, j’irai même jusqu’à dire qu’elles desservent le dessin. Bref du mauvais boulot mais c’est souvent le cas pour des premiers albums. En plus coloriste c’est un vrai métier, pas un art au rabais comme les maisons d’éditions semblent le voir. Tant qu’on aura pas compris qu’un coloriste doit avoir autant de place sur la couverture qu’un dessinateur les mentalités ne changeront pas. Les éditeurs continueront à faire faire leur couleur sur PSP par le premier stagiaire en informatique venu.

Le scénario : Alors là on touche à une perle.
Froideval, déjà l’homme c’est tout un roman je pourrai dire du mal de lui pendant des heures. Venant directement du jeu de rôle il est une caricature du vivante du rôliste. Une sorte de mélange entre Gros-Bill et Croc le Bô, les amateurs apprécieront.
Mais outre le personnage qui meriterai un topic à lui tout seul, je m’attacherai non à l’homme mais à l’auteur.
Le Ed Wood de la BD est bien français.
Commençons par l’histoire : une troupe de voleurs de poules menée par un charismatique abruti qui parle au vent se trouve manipuler par un dieu du mal pour mettre sur le gueule d’un dieu du bien. Je sens que le premier rang trépigne déjà d’impatience en attendant la suite. Voilà le pitch qui nous tient en haleine 12 albums (et série non finie… faut bien bouffer).
Mais attention, il y a un fond « de vérité » à tout ça. On se demande quelles sont les sources d’inspiration tellement le synopsis est bien foutu et magiquement il répond « c’est la description des parties de jeu de rôle que je faisais avec mes potes quand on était au lycée ».
Ca explique en effet beaucoup de choses !
L’histoire tient donc sur un timbre poste à moitié déchiré, mais passons.

Attaquons nous (rapidement) aux dialogues. Certains personnages sont muets… ils auraient mieux fait de tous l’être. C’est aussi bien écrit qu’un sms de zonard de banlieue. Froideval connaît 5 mots de langue française (il parait qu’il parle très bien anglais c’est toujours ça) et les manie aussi bien que Jean-Claude Vandamme. On a l’impression en lisant les bulles que les personnages « jouent mal ».

Et maintenant ma partie préférée : le découpage. Déjà que dans le reste de son travail c’est pas terrible mais là on atteint des sommets. Quand on voit les exigences des éditeurs vis-à-vis des jeunes auteurs en BD je ne comprend pas comment on a pu laisser faire ça.
Les planches coupées au milieu d’une scène, les personnages qui disparaissent (je vous jure que c’est vrai) pour réapparaître 10 planches plus tard comme si de rien était. Certaines scènes sont du simple remplissage sans aucun intérêt pour l’histoire méritant tout juste un « hors sujet » au rouge sur la page. Combien d’objets, reliques, trucs de la mort les héros ont trouvé sans jamais les utiliser une seule fois (souvent ils disparaissent aussi).
Et je ne vous parle même pas des incohérences de l’histoire (pourtant simpliste) avec des personnages qui changent tout d’un coup et sans prévenir de comportement.

Bref je trouve que les chroniques sont risibles et sans intérêt et pourtant j’en parle. C’est peut être ça finalement le truc de Froideval. On parle des chroniques, donc les gens connaissent et donc ils achètent pour se faire leur opinion. Et puis quand on en a acheté 5 ou 6 on continue à dépenser ses sous comme une mauvaise habitude. Donc bravo à Mr Froideval qui est le plus mauvais des meilleures ventes de BD.
Modifié en dernier par -sTraTe- le lun. août 01, 2005 20:13, modifié 2 fois.

Avatar du membre
bobnix
goulu
Messages : 114
Enregistré le : mar. juil. 05, 2005 17:30

Messagepar bobnix » lun. août 01, 2005 19:01

Quand on voit les exigences des éditeurs vis-à-vis des jeunes auteurs en BD je ne comprend pas comment on a pu laisser faire ça.


Ben justement parce que les éditeurs ne sont pas cons, ils savent que le jeu de rôle est porteur et en profite bien pour vendre certaines séries grâce à une grosse machine publicitaire.
La preuve encore par la publication en BD du Donjon de Nahelbeuck, très drôle et pas mal réalisé en livres audio, mais complètement insipide sous sa nouvelle forme.
Une autre preuve sont encore les Hazel et Ogan, publiés il ya une dizaine d'années mais avec un soutien quasi nul de l'éditeur. Résultat: un bide total et arrêt de la série après trois tomes, bien que l'histoire n'était pas plus mauvaise que celle des chroniques.

Bref si vous voulez réussir dans la BD, faites-vous des copains dans le monde de l'édition, connaissez d'autres auteurs déjà reconnus et sachez cerner ce dont le public a besoin. Pour l'instant, je suis bien placé pour le savoir vu que mon travail de fin d'études porte sur Jean Van Hamme et que lui a très bien compris ce petit jeu.

Avatar du membre
-sTraTe-
glouton
Messages : 484
Enregistré le : lun. août 16, 2004 11:52

Messagepar -sTraTe- » lun. août 01, 2005 19:53

bobnix a écrit :
Quand on voit les exigences des éditeurs vis-à-vis des jeunes auteurs en BD je ne comprend pas comment on a pu laisser faire ça.


Ben justement parce que les éditeurs ne sont pas cons, ils savent que le jeu de rôle est porteur et en profite bien pour vendre certaines séries grâce à une grosse machine publicitaire.
La preuve encore par la publication en BD du Donjon de Nahelbeuck, très drôle et pas mal réalisé en livres audio, mais complètement insipide sous sa nouvelle forme.
Une autre preuve sont encore les Hazel et Ogan, publiés il ya une dizaine d'années mais avec un soutien quasi nul de l'éditeur. Résultat: un bide total et arrêt de la série après trois tomes, bien que l'histoire n'était pas plus mauvaise que celle des chroniques.

Bref si vous voulez réussir dans la BD, faites-vous des copains dans le monde de l'édition, connaissez d'autres auteurs déjà reconnus et sachez cerner ce dont le public a besoin. Pour l'instant, je suis bien placé pour le savoir vu que mon travail de fin d'études porte sur Jean Van Hamme et que lui a très bien compris ce petit jeu.


Un travail d'étude sur JVH :shock: je suis interressé pour le lire une fois terminé. Quel est le sujet exavtement ? Quels sont tes études ?

Avatar du membre
MulleT
Commis de cuisine
Messages : 1998
Enregistré le : jeu. juil. 01, 2004 14:30
Localisation : Toulouse

Messagepar MulleT » lun. août 01, 2005 20:04

Superbre sTraTe ! :D
Ma Collection •• Get Wild and Tough !

Avatar du membre
Alucard
glouton
Messages : 365
Enregistré le : dim. oct. 24, 2004 18:20
Localisation : chez moi... ou pas.

Messagepar Alucard » lun. août 01, 2005 20:18

Et bin la dis donc c'est ce qui s'appelle descendre une BD. :shock:

Je suis pas daccord, certe la BD a un scenar pas terrible et en plus il dure et ça c'est nul parce qu'il y a 4 tomes de flottement dasn la serie.

Le dessin est pour moi quelque chose d'important dans une BD. Mais je ne dirais pas que ce dessin est moche, il est juste spécial.
Il dessine en faisant beaucoup de traits et si tu regarde bien toutes les armures et autres sont superbes. C'est vrai que ça fait un peu brouillon( voir meme beaucoup :) ) Mais c'est aussi a cause du decoupage des cases qui est (ej le pense aussi) vraiment pas terrible. Il y a meme dans un tome sur une page entiere ou ils se battent deux bulles qui sont inversées (ils ne disent pas ce qu'ils devraient dire).
MAis de la a dire que c'est degueu non peut etre pas.

Le scenar n'est pas tres recherché mais si y'en a qui achettent sa veu dire que ça plait et donc y'a pas besoin d'avoir un bon scenar pour que la BD soit bonne. Elle est un minimum réfléchie.

Les chroniques de la lune noire n'est pas une bonne BD mais c'est pas une daube non plus. :wink:

Avatar du membre
-sTraTe-
glouton
Messages : 484
Enregistré le : lun. août 16, 2004 11:52

Messagepar -sTraTe- » lun. août 01, 2005 20:22

Alucard a écrit :Et bin la dis donc c'est ce qui s'appelle descendre une BD. :shock:

Je suis pas daccord, certe la BD a un scenar pas terrible et en plus il dure et ça c'est nul parce qu'il y a 4 tomes de flottement dasn la serie.

Le dessin est pour moi quelque chose d'important dans une BD. Mais je ne dirais pas que ce dessin est moche, il est juste spécial.
Il dessine en faisant beaucoup de traits et si tu regarde bien toutes les armures et autres sont superbes. C'est vrai que ça fait un peu brouillon( voir meme beaucoup :) ) Mais c'est aussi a cause du decoupage des cases qui est (ej le pense aussi) vraiment pas terrible. Il y a meme dans un tome sur une page entiere ou ils se battent deux bulles qui sont inversées (ils ne disent pas ce qu'ils devraient dire).
MAis de la a dire que c'est degueu non peut etre pas.

Le scenar n'est pas tres recherché mais si y'en a qui achettent sa veu dire que ça plait et donc y'a pas besoin d'avoir un bon scenar pour que la BD soit bonne. Elle est un minimum réfléchie.

Les chroniques de la lune noire n'est pas une bonne BD mais c'est pas une daube non plus. :wink:


Je ne dis pas que le dessin est moche, je dis que c'est du mauvais Ledroit mais il a un tel talent que du mauvais Ledroit reste du au dessus de la moyenne sans problème ;)

Avatar du membre
Alucard
glouton
Messages : 365
Enregistré le : dim. oct. 24, 2004 18:20
Localisation : chez moi... ou pas.

Messagepar Alucard » lun. août 01, 2005 20:23

C'est que ta critiqu etait tellement agressive que j'ai cru que tu le pensais.
Désolé :wink:

Avatar du membre
latruffe
Chef Cuistot
Messages : 2801
Enregistré le : ven. mai 21, 2004 17:05

Messagepar latruffe » lun. août 01, 2005 20:51

Merci pour cette critique constructive et destructive :jap:

Bobnix, je pense que beaucoup de personnes seraient interéssée à la lecture de ta thèse. Si un jour tu la rends publique, prévient nous :)

Avatar du membre
brodieman
Commis de cuisine
Messages : 1148
Enregistré le : mer. oct. 13, 2004 13:33

Messagepar brodieman » lun. août 01, 2005 22:01

critiquer la bd c'est une chose, critiquer l'auteur c'en est une autre, froideval a juste bossé chez tsr avec gigax et permis au jdr de prendre son essor en france avec quelques autres mais bon ça n'a pas l'air de te toucher plus que ça, même si j'apprecie pas plus que ça le personnage, son parcours professionnel force le respect.

effectivement les chroniques ça vole pas superhaut mais c'est pas la peine de te gausser du fait que c'est inspiré de ses scénarios de jdr.
Arleston, Segur, Chevalier, Varanda, Ange, ... ils sont nombreux a avoir débuté dans le jeux de rôle.

je rappelle que la bd a débuté à une époque où il n'y avait quasiment aucune bd d'héroic fantasy, les libraires n'était pas sumergées par des bd médiocres de fantasy comme maintenant, ça tranchait avec les productions sages de l'époque et c'est ce qui a fait le succès de la série.

et dire que Ledroit est meilleur sur réquiem c'est enfoncer les portes ouvertes. autant dire qu'en cp il écrivait moins bien qu'en cm2.

ps bobnix, si les jdr étaient porteurs, le secteur ne serait pas en crise, c'est l'héroic fantasy qui est porteuse et encore plus depuis la déferlante seigneur des anneaux.

Avatar du membre
bobnix
goulu
Messages : 114
Enregistré le : mar. juil. 05, 2005 17:30

Messagepar bobnix » lun. août 01, 2005 23:07

brodieman a écrit :
ps bobnix, si les jdr étaient porteurs, le secteur ne serait pas en crise, c'est l'héroic fantasy qui est porteuse et encore plus depuis la déferlante seigneur des anneaux.


Ben ils le sont peut-être en France mais en Belgique, il y a eu un sacré regain d'intérêt depuis la déferlante seigneur des anneaux comme tu dis. D'ailleurs, ce WE il ya encore eu un jeu de rôle grandeur nature dans mes contrées.

Pour ce qui est de mon mémoire, je vous le ferai lire mais seulement s'il est accepté par le jury. Et là, c'est mal parti vu que je suis vachement à la bourre et que je dois le rendre dans 15 jours.

Pour ce qui est des informations techniques, je rends mon mémoire en langues et littératures romanes et j'y parle de la présence du schéma narratif populaire du XIXe siècle présent dans tous les ouvrages de JVH en ciblant plus particulièrement sur Thorgal et Largo Winch pour pouvoir parler de l'héroic fantasy et de l'adaptation.

Alors si quelqu'un désire me donner un petit coup de pouce qu'il ne se gêne pas. Toute information complémentaire est la bienvenue.

Avatar du membre
-sTraTe-
glouton
Messages : 484
Enregistré le : lun. août 16, 2004 11:52

Messagepar -sTraTe- » mar. août 02, 2005 8:33

brodieman a écrit :critiquer la bd c'est une chose, critiquer l'auteur c'en est une autre, froideval a juste bossé chez tsr avec gigax et permis au jdr de prendre son essor en france avec quelques autres mais bon ça n'a pas l'air de te toucher plus que ça, même si j'apprecie pas plus que ça le personnage, son parcours professionnel force le respect.

effectivement les chroniques ça vole pas superhaut mais c'est pas la peine de te gausser du fait que c'est inspiré de ses scénarios de jdr.
Arleston, Segur, Chevalier, Varanda, Ange, ... ils sont nombreux a avoir débuté dans le jeux de rôle.

je rappelle que la bd a débuté à une époque où il n'y avait quasiment aucune bd d'héroic fantasy, les libraires n'était pas sumergées par des bd médiocres de fantasy comme maintenant, ça tranchait avec les productions sages de l'époque et c'est ce qui a fait le succès de la série.

et dire que Ledroit est meilleur sur réquiem c'est enfoncer les portes ouvertes. autant dire qu'en cp il écrivait moins bien qu'en cm2.

ps bobnix, si les jdr étaient porteurs, le secteur ne serait pas en crise, c'est l'héroic fantasy qui est porteuse et encore plus depuis la déferlante seigneur des anneaux.


Pour ce qui est de critiquer l'auteur ça ne me pose aucun problème, je trouve que son travail de scénariste sur cette série est plus que médiocre et je le dis. Pour son travail sur le JdR là n'est pas le sujet.
Venir de l'univers du JdR n'est pas tare (en tout cas je ne l'espère pas) mais décrire une partie de jeu de rôle pas à pas (sans adaptation de l'histoire) dans une BD montre certaines limites.

Oui il y a des explications au succès de la série notement l'époque du lancement, la promo dont elle a pu bénéficier, le coté sombre des personnages...

Enfoncer des portes ouvertes toussa... oui... si il n'y avait que des critiques objectives ca serait moins drole 8)

Avatar du membre
brodieman
Commis de cuisine
Messages : 1148
Enregistré le : mer. oct. 13, 2004 13:33

Messagepar brodieman » mar. août 02, 2005 11:56

-sTraTe- a écrit : Pour ce qui est de critiquer l'auteur ça ne me pose aucun problème, je trouve que son travail de scénariste sur cette série est plus que médiocre et je le dis.


ça ne me pose pas de problèmes non plus sauf que là, c'est la personne que tu descends non son travail. alors oui ça me pose un problème.

j'aime pas lanfeust, c'est pas pour ça que je dis qu'Arleston est un gros naze qui se la pête et que je peux l'insulter sans relâche pendant des heures tellement c'est un personnage à lui tout seul et t'a vu les blagues à 2 balles qui parsème ses albums et qu'en plus il vient des jeux de rôles (hou la honte, c'est même pas un vrai écrivain).

voilà ce que m'inspire ton avis quand je le lis et je trouve ça nul.

Avatar du membre
brodieman
Commis de cuisine
Messages : 1148
Enregistré le : mer. oct. 13, 2004 13:33

Messagepar brodieman » mar. août 02, 2005 11:58

bobnix a écrit :
Ben ils le sont peut-être en France mais en Belgique, il y a eu un sacré regain d'intérêt depuis la déferlante seigneur des anneaux comme tu dis. D'ailleurs, ce WE il ya encore eu un jeu de rôle grandeur nature dans mes contrées.


heureux homme que tu es, je me désespère de voir le jdr se porter de nouveau bien par chez nous. 8)

Avatar du membre
Alucard
glouton
Messages : 365
Enregistré le : dim. oct. 24, 2004 18:20
Localisation : chez moi... ou pas.

Messagepar Alucard » mar. août 02, 2005 12:08

brodieman a écrit : et t'a vu les blagues à 2 balles qui parsème ses albums



Moi sa me fait marrer. :lol:

Avatar du membre
-sTraTe-
glouton
Messages : 484
Enregistré le : lun. août 16, 2004 11:52

Messagepar -sTraTe- » mar. août 02, 2005 14:24

Froideval, déjà l’homme c’est tout un roman je pourrai dire du mal de lui pendant des heures. Venant directement du jeu de rôle il est une caricature du vivante du rôliste. Une sorte de mélange entre Gros-Bill et Croc le Bô, les amateurs apprécieront.


Si je comprends bien c'est ce passage de 4 lignes qui te pose problème... c'était juste pour faire un jeu de mot sur Croc le Bô (personnage créé par un rôliste). C'était pas à prendre au premier degré. Je ne le connais pas personnellement et je ne l'ai même jamais rencontré. Mais je trouvais que la réplique était dans le ton que je voulais donner à la critique (j'ai finalement eu plus de succès que prévu). Mais si tu trouves ça blessant pour l'homme, je suis prêt à éditer mon texte afin de calmer l'engoument provoqué.

Pour ce qui est du JdR je n'ai rien contre, j'ai moi même pratiqué depuis 15 ans, été dans le bureau d'asso de JdR pendant 10 ans, et organisé plusieurs GN. J'ai quelques amis qui sont concepteurs de jeux donc quand je parle d'auteur de jeu je sais ce que c'est. Je ne dis pas qu'un auteur de BD ne peux pas être écrivain pour du jeu de rôle et vis versa (j'adore les contrées oubliées) mais simplement qu'il ne s'agit pas du même métier. Ecrire des scénarios donj' n'active pas les même techniques qu'écrire des planches, des dialogues et créer un découpage.
Ce que je reproche dans l'écriture de Froideval c'est que je trouve qu'il n'a pas su adapter son histoire à la bande dessinée.

Au final je pense que Froideval se fout royalement de ce que je pense de lui et il aurait bien raison.